LFP : Caïazzo refuse de laisser sa place à Aulas

LFP : Caïazzo refuse de laisser sa place à Aulas

Photo Icon Sport

L'idée est dans l'air chez certains présidents de Ligue 1 et de Ligue 2 que Bernard Caïazzo laisse sa fonction de président du syndicat Première Ligue à Jean-Michel Aulas, permettant ainsi à ce dernier d'avoir automatiquement sa place au sein du Conseil d'Administration sans avoir à passer par un scrutin. Seul souci, dans cette hypothèse relayée par L'Equipe, le co-président de l'AS Saint-Etienne passait à la trappe, car aucune place ne lui était réservée dans la liste des huit présidents candidats aux huit postes à attribuer.

Alors Bernard Caïazzo est évidemment monté au créneau pour réfuter la possibilité qu'il laisse sa fonction de patron de Premier Ligue à Jean-Michel Aulas. « Cela fait partie des tactiques électorales de certains qui cherchent à diviser les clubs. Rassurez vous, j’ai été élu à l’unanimité il y a un mois, et ce pour 4 ans. Juridiquement il est impossible de changer de Président sans mon accord. J’ajouterai que les clubs de Première Ligue représentent 85 pour cent de l’économie du football pro français… », explique, sur le site Peuple-Vert.fr le dirigeant de l’AS Saint-Etienne, histoire faire entendre sa voix. Décidément, le petit monde des présidents de Ligue 1 et de Ligue 2 fait toujours autant rêver les amateurs de football que nous sommes. 

Share