Hantz dope Montpellier, Nantes dépasse l'OL et l'OM

Hantz dope Montpellier, Nantes dépasse l'OL et l'OM

Photo Icon Sport

Alors que l'Olympique Lyonnais est tombé à Bastia (1-0), le FC Nantes s'est replacé dans le top 10 de la Ligue 1 en gagnant à Troyes (0-1). Et Montpellier version Hantz a réalisé le carton de la soirée en étrillant Ajaccio (0-4).

À Bastia, l'OL avait beau avoir plus de 60 % de possession de balle, les Lyonnais ne convertissaient pas leurs actions et se faisaient surprendre par un but de Brandao (70e). La fin du match, où Cioni prenait un carton rouge, était tendue et le SCB en sortait vainqueur (1-0). Après le départ de Ghislain Printant, les Corses ont donc bien réagi avec leur nouveau coach François Ciccolini.

Le FC Nantes prenait l'ascendant dès le début du match contre Troyes, mais devait attendre les dernières minutes de la première période pour ouvrir la marque : Gillet marquait son premier but sous ses nouvelles couleurs après un centre d'Adryan (41e). En deuxième mi-temps, Riou sauvait le FCN à plusieurs reprises et permettait à son équipe de gagner à l'extérieur (0-1). Avec ce neuvième match de suite sans défaite en L1, le FCN repasse dans le top 10 avec 32 points.

Pour ses grands débuts sur le banc de Montpellier, Frédéric Hantz était servi. Après un débordement de Martin, Yatabaré ouvrait la marque à bout portant (15e). Martin marquait ensuite le but du break sur penalty (41e) et Dabo clouait enfin le spectacle avec un doublé face à un Ajaccio méconnaissable (53e et 58e). Grâce à ce net succès en Corse (0-4), le MHSC sort de la zone rouge et revient juste derrière son adversaire du soir avec ses 25 points.

Alors que Guingamp avait fait le plus dur en marquant le premier but par l'intermédiaire de Sankharé (12e), Toulouse revenait dans le match avec un penalty de Ben Yedder (64e). Mais l'En Avant réagissait rapidement : après un beau mouvement de Sankharé, Briand scorait pour la quatrième fois de la saison (72e). Le TFC avait l'opportunité de recoller au score, mais Ben Yedder loupait un penalty qui valait de l'or et les Bretons s'imposaient finalement (1-2). Avec 27 unités, l'EAG grimpe à la 14e place de la Ligue 1 et s'éloigne des relégables.

Après un début de match rémois, c'est Lorient qui marquait sur sa première occasion avec un but de Touré sur corner (15e). Reims se procurait de belles opportunités en début de seconde période, mais Touré assommait le suspense avec un doublé (52e) et permettait au FCL de s'imposer à domicile (2-0). À cause de ce revers, le Stade de Reims passe au rouge.

Share