Du whisky pour la bourgeoisie, mais pas de bière pour le bas peuple du foot

Du whisky pour la bourgeoisie, mais pas de bière pour le bas peuple du foot

Photo Icon Sport

A l’heure où les comptes sont peu avantageux pour les clubs français par rapport à leurs voisins européens, l’interdiction de vendre de l’alcool dans les stades représente un manque à gagner de plusieurs millions d’euros sur une saison. Un député a tenté de faire passer un amendement à la loi Macron à ce sujet, pour permettre aux clubs de vendre des boissons alcoolisées aux spectateurs avant et pendant les matchs. Un amendement rejeté par l’Assemblée Nationale, ce qu’a déploré Alain Tourret, à l’initiative de cette proposition. Pour le député du PRG, cela ne dérange visiblement personne que le champagne et le whisky coule à flots dans les loges…

« La grande bourgeoisie a des places réservées dans les enceintes de football, et y consomme allègrement whisky et autres alcools très importants. Et ce serait le bas peuple auquel on interdirait à ce moment-là, de simplement prendre une bière. Cela me semble être totalement contraire à l’éthique sportive », a glissé Alain Tourret, qui aimerait que tout le monde soit logé à la même enseigne en ce qui concerne la consommation d’alcool dans les stades de football. La recommandation du Ministère de la Santé à ce sujet a été, assez logiquement, celle d’interdire la consommation d’alcool dans les stades, quelque soit « la catégorie sociale » concernée. 

Share