Deschamps très ému par l'accueil de Wembley et de l'Angleterre

Deschamps très ému par l'accueil de Wembley et de l'Angleterre

Photo Icon Sport

Didier Deschamps était très ému au moment des hymnes, mardi soir à Wembley, et après la rencontre le sélectionneur national n’avait pas réellement l’intention de s’appesantir sur le déroulement d’un match qui est passé au second plan. Le coach des Bleus a reconnu que son équipe n’avait pas réellement la tête au football, ce qui est logique, et il a tenu à saluer la manière dont toute l’Angleterre a montré sa solidarité.

« Je voudrai remercier le peuple anglais et ceux qui étaient ici à Wembley. Cela a été très fort émotionnellement. Dans la solidarité, la douleur, ça a été un grand moment. Tout le monde était uni dans ce moment de communion qui marque forcément les esprits parce que ça prend au coeur et aux tripes. C'est beau, c'est émouvant, grandiose, c'est très fort (…)  Le match d'aujourd'hui avait une dimension sportive, mais aussi une dimension humaine plus importante. L'envie, les joueurs l'avaient et je ne veux pas sous-estimer la victoire de l'Angleterre. Après, face à une bonne équipe d'Angleterre, on était présent, mais on n'avait pas les arguments psychologiques et physiques pour jouer un match de haut niveau », a confié Didier Deschamps, bien conscient que le résultat sportif de cette rencontre amicale n’avait finalement que peu d’importance compte tenu du contexte. Les Bleus vont désormais devoir tourner la page, ce qui ne sera pas facile, mais nul doute que ce match à Wembley restera longtemps dans les mémoires.

Share