Le fair-play financier, City s'en fout constate Mourinho

Le fair-play financier, City s'en fout constate Mourinho

Photo Icon Sport

On le sait, José Mourinho est très fort pour repérer les complots, surtout là où il n’y en a pas… C’est pourquoi le manager de Chelsea a récemment dénoncé une campagne générale contre les Blues en Angleterre. Des propos qui ont d’ailleurs provoqué la réaction de la Fédération Anglaise, laquelle a demandé au Portugais de préciser sa pensée. Pas de quoi freiner les ardeurs du « Special One » qui, cette fois, a subtilement souligné un complot entre Manchester City et l’UEFA au sujet du fair-play financier. En cause, le transfert de Wilfried Bony pour 38,5 millions d’euros.

« C'est un bon joueur, un bon attaquant. S'ils en ont les moyens, ils peuvent dépenser leur argent. S'ils n'ont pas de problème avec le fair-play financier, c'est bien joué. Je crois qu'ils ne peuvent jouer qu'à 11 sur le terrain, à moins que les règles ne soient différentes pour eux et qu'ils puissent jouer à 12. On dirait que les règles sont différentes pour eux sur certains points, mais sur celui-ci, je ne pense pas que cela sera différent donc ils ne joueront qu'à 11 », s’est amusé Mourinho en conférence de presse, sachant que l’UEFA a déjà sanctionné Manchester City au même titre que le Paris Saint-Germain l’année dernière.

Share