Dopage en Premier League : Des clubs réagissent, mais...

Dopage en Premier League : Des clubs réagissent, mais...

Photo Icon Sport

Réagissant aux révélation du Sunday Times, quatre clubs anglais, dont des joueurs auraient été les patients d'un médecin qui a avoué avoir dopé de nombreux sportifs, ont tenu à réagir. Cependant, ils ont seulement nié avoir organisé un quelconque dopage, ce que le quotidien anglais avait d'ores et déjà précisé, le Sunday Times ayant expliqué que ces sportifs avaient consulté le Dr Bonar à titre individuel et que rien ne prouvait que les clubs de ces footballeurs étaient impliqués.

Pour Chelsea, qui a publié un communiqué, « ces informations sont fausses et sans fondements. Le club n'a jamais fait appel au Docteur Mark Bonar, et n'a pas connaissance de joueurs ayant été suivi ou ayant reçu des prescriptions de sa part. Les joueurs sont régulièrement et rigoureusement testés par les autorités compétentes.» De même, Leicester a indiqué ne pas avoir eu d'information sur des joueurs ayant été pris positifs lors des contrôles officiels, tandis qu'Arsenal a précisé que ses joueurs avaient subi 50 contrôles surprises durant la saison et que la totalité des résultats est négative. 

Mais l'histoire récent du dopage prouve que ces contrôles effectués tout au long de la saison n'ont pas réellement empêché des sportifs de passer facilement entre les mailles du filet. Le football a souvent échappé à ces affaires, mais le Dr Bonar pourrait bien avoir jeté un énorme pavé dans la mare.

Share