Clicky

Ribéry ignore son entraîneur parce que le Bayern n'est pas « un internat de filles »

Ribéry ignore son entraîneur parce que le Bayern n'est pas « un internat de filles »

Photo Icon Sport

Franck Ribéry est heureux actuellement et ça ne se discute pas. L'épisode ombrageux face à Bâle (1-0), au cours duquel il n'a pas daigné serrer la main de son entraîneur Jupp Heynckes lors de son remplacement, n'a pas lieu d'être. Uli Hoeness a tenu à mettre les choses au clair pour assurer qu'il n'y a aucune brouille entre les deux hommes. Alors qu'un match retour décisif s'annonce et que les club allemand est à la traîne en Bundesliga, le Bayern Munich entend surtout ne pas céder à la panique.

« Si Franck a été frustré par sa prestation, et celle de l’équipe, il est compréhensible qu’il ne veuille pas serrer la main de qui que ce soit. Vous croyez que nous sommes dans un internat de filles », a fermement expliqué le président bavarois Uli Hoeness. « Heynckes, je le salue comme tous les autres joueurs. Avec lui, il n’y a aucun problème », renchérit l'international tricolore, enfin régulier et convaincant. Mais pour le moment, ce n'est visiblement pas suffisant pour porter le Bayern vers les sommets.

Share
  • Pascal Phileston

    J'ai pas compris son remplacement parcontre, Robben était complètement invisible et c'est lui qui sort...

    Vendredi 24 Février 2012 à 18:40 Répondre