Il fait expulser Cavani, son club n'en veut plus

Il fait expulser Cavani, son club n'en veut plus

Photo Icon Sport

Après avoir causé l’expulsion injuste d’Edinson Cavani mercredi lors du match entre l’Uruguay et le Chili en quarts de la Copa América, Gonzalo Jara ne s’en sortira pas indemne. Pour rappel, le Chilien avait eu la bonne idée de toucher le postérieur de l’attaquant du PSG avec son doigt, avant de simuler lorsque l’Uruguayen a réagi. Une attitude impardonnable pour son club de Mayence dont le directeur sportif a déjà prévu de le transférer.

« Il sait que si une offre arrive, il peut partir, a prévenu Christian Heidel dans des propos repris par L’Equipe. On ne tolère pas ça. Plus que son premier geste, c’est ce qui vient après qui me met en colère. Je déteste les simulateurs plus que tout. » Reste à savoir si un prétendant va oser se manifester pour racheter la dernière année de contrat du défenseur de 29 ans. D’autant que les dirigeants de Mayence ne seront pas les seuls à punir le geste de Jara puisque la confédération sud-américaine (CONMEBOL) a décidé d’ouvrir une enquête qui devrait déboucher sur une suspension. 

Share