Nicollin a craqué dans les cinq dernières minutes

Nicollin a craqué dans les cinq dernières minutes

Photo Icon Sport

Absent de dernière minute, dimanche soir au Parc des Princes, Louis Nicollin a suivi devant la télé le match de son équipe face au PSG. Et le patron de Montpellier admet que l’égalisation parisienne en toute fin de match avait été trop dure pour lui, même s’il se réjouit de voir que sa formation lui avait fait honneur en rendant une belle copie. Nicollin ne veut toutefois toujours pas parler du titre.

 « Je n'ai pas vu les cinq dernières minutes, parce que quand ils ont égalisé... Je suis malheureux, mais à la fois c’est un match nul je suis content. Chaque fois que je suis allé en déplacement, on a perdu. Alors ce n'était pas la peine que j'y aille, et je suis resté tranquille à la maison, mais c'est dur à vivre. On a donné une bonne image de notre club. Un point, c'est bien, mais maintenant il faut penser à Bordeaux parce que ce ne sera pas facile. Gagner le titre ? Je ne crois pas au Père Noël quand même, il ne faut pas pousser (rires). Quand le PSG va tourner, ça va faire mal », a confié le truculent président de Montpellier.

Share