Montpellier pensait respirer, mais va retenir son souffle

Montpellier pensait respirer, mais va retenir son souffle

Photo Icon Sport

Frédéric Hantz, entraineur de Montpellier, après la défaite 0-2 face à Nice : « Il y a une frustration, car on n'est pas récompensés de notre première période. Le match se joue à ce moment-là où nous avons manqué de précision. On prend Nice, qui retrouve des joueurs importants et vient de gagner devant Troyes, au mauvais moment. C'est une bonne piqure de rappel. Si on marque en première période, on peut l'emporter. Dans un match pareil, le premier qui marque a de fortes chances de gagner. On débute mal la seconde période. On leur donne quasiment le but en raison de notre mauvais placement. C'est une déception, mais ce n'est pas une déstabilisation. On va jouer le maintien jusqu'à la fin, alors qu'une bonne performance nous aurait permis de respirer un peu mieux. Nous allons bien analyser ce match pour optimiser ce que l'on peut faire et éviter ce genre de mésaventure. Entre une équipe qui occupe la quatrième place et une autre qui est classée à la 15e place, on a vu des différences techniques importantes ». 

Share