6,2 ME pour la Mosson, mais pas de nouveau stade à Montpellier

6,2 ME pour la Mosson, mais pas de nouveau stade à Montpellier

Photo Icon Sport

Cet automne, plusieurs départements du Sud de la France ont subi d’énormes inondations. S’il y a eu des conséquences bien plus dramatiques sur le plan humain, le stade de football de Montpellier a subi de plein fouet cette double montée des eaux en l’espace de quelques jours, voyant son stade être submergé, et l’eau entrer partout, détruisant les salons, les vestiaires, la pelouse et même les premiers rangs des tribunes, sans parler des terrains d’entrainement de la Mosson. Déporté dans le stade de rugby de la ville, le MHSC est désormais en train de terminer les travaux de réaménagement, qui auront coûté 6,2 ME au total, a fait savoir le Maire de Montpellier. Un prix couvert à 70 % par les assurances et les aides de l’état. 

Le stade du MHSC sera remis en état le 9 janvier, pour la venue de Marseille en Ligue 1, mais pas le 5 janvier, pour la réception du PSG en Coupe de France, qui aura encore lieu à l’Altrad Stadium. Toutefois, l’idée de construire un nouveau stade loin des éventuelles crues de la Mosson est désormais à oublier, des travaux supplémentaires devant désormais empêcher ce type de problème de se reproduire. « On peut garder ce stade dans le quartier et j'y ai toujours été favorable car il fait partie de l'histoire de ce quartier. La condition c'est de faire les travaux nécessaires en amont sur La Mosson pour éviter que ce type d'inondations se reproduise. Nous avons fait des demandes en ce sens auprès de l'Etat », a fait savoir au Midi Libre Philippe Saurel, le maire de Montpellier, qui sait que ce n’est pas la première fois que le stade de la Mosson se fait attaquer par les eaux. 

Share