Pierre Ménès attaqué par SMS par un président de club

Pierre Ménès attaqué par SMS par un président de club

Photo Icon Sport

La défaite à domicile de Lorient face à Saint-Etienne, sur un but encaissé en fin de match après 90 minutes passées en infériorité numérique, a permis à Pierre Ménès d’allumer le club breton et ses dirigeants ce dimanche soir.

Le consultant de Canal+ a dénoncé la politique menée par Loïc Féry, sa frilosité sur le marché des transferts, les ventes de ses meilleurs joueurs et même le terrain synthétique du club. Très au fait des réseaux sociaux, le président des Merlus a répondu à cette attaque par un SMS détaillé et qu’il a même fait suivre sur Twitter, histoire de montrer qu’il ne laissait pas son club être trainé dans la boue sans broncher. Parmi les arguments de Loïc Féry, il y a les investissements réalisés sur le marché des transferts, la qualité de la formation, la méconnaissance totale du sujet, et bien évidemment le départ de l’emblématique Christian Gourcuff, que Pierre Ménès a toujours dénoncé et n’a visiblement pas digéré. 

« Si vous faisiez votre métier, vous sauriez que le FCL a investi 13 millions d’euros dans les transferts de joueurs en 2015 : Waris, Moukandjo, Philippoteaux, Ndong, Fofana, énumère le message. Qui en a fait autant en France ? (…) Je sais que vous avez un ami qui a quitté le FCL mais je vous demanderai d’être honnête quand vous parlez de ce que j’ai fait ces sept dernières saisons au FC Lorient », a ainsi expliqué Loïc Féry, même si Pierre Ménès s’est surtout étonné sur la forme, regrettant que ce SMS ne soit pas resté d’ordre privé. 

Share