Toulouse, « un ressort s’est cassé »

Toulouse, « un ressort s’est cassé »

Photo Icon Sport

Loin du Toulouse de la saison dernière, le TFC version 2010 s’est écroulé à domicile devant Nice (0-2), montrant que le cœur n’y était plus.

Même avec le retour surprise d’André-Pierre Gignac en fin de rencontre, Toulouse n’a pas pu empêcher une formation niçoise bien plus volontaire, notamment en première période, de s’imposer au Stadium. Après la claque subie à Rennes (4-1) la semaine dernière, la défense toulousaine si solide jusqu’ici à de nouveau craqué. Et comme les solutions offensives sont quasiment inexistantes pour Alain Casanova, l’entraineur haut-garonnais était quelque peu dépité après la rencontre.

« Par rapport à ce qu'on voulait faire, on a fait une première mi-temps pratiquement transparente. Le score à la pause est tout à fait logique. J'ai senti une certaine révolte en deuxième avec l'entrée de Fodé. Ce qui est dommage, c'est qu'il se se soit fait expulsé. Sur vingt minutes, André Pierre Gignac a montré qu'il retrouvait son potentiel. A onze, peut être que les choses auraient été différentes. Depuis la demi-finale perdue contre Marseille, un petit ressort s'est cassé mentalement. Il va falloir retrouver une nouvelle dynamique pour terminer à un classement un peu plus haut et préparer la saison qui vient », a simplement espéré Alain Casanova, qui espère surtout récupérer un Gignac en pleine forme dans cette fin de saison pour finir en beauté. Car sans lui, le TFC est bien triste.