L1 : Maracineanu accuse la LFP d'avoir accusé le gouvernement

L1 : Maracineanu accuse la LFP d'avoir accusé le gouvernement

Photo Icon Sport

La ministre des Sports a répondu à Bernard Caïazzo, Gérard Lopez et Waldemar Kita qui ont accusé le gouvernement d'avoir stoppé la saison de Ligue 1. 

Le football professionnel a compris ces derniers jours que l’annulation brutale et sans délai de réflexion de la fin de saison de Ligue 1 avait probablement été une grossière erreur. En effet, tandis que les autres championnats européens reprennent, et que la vie quotidienne redevient presque normale, les clubs sont eux à l’arrêt, la reprise n’étant envisagée que fin août. Mais du côté de Roxana Maracineanu, on digère mal les récents propos des représentants du syndicat Première Ligue, lesquels ont attaqué le gouvernement en affirmant que c’est le Premier Ministre qui avait sifflé la fin de saison lors de son discours du 28 avril. Pour la ministre des Sports, qui cette fois ne peut pas taper sur Jean-Michel Aulas, ces propos de différents présidents sont totalement faux.

Lors d’une visite la piscine de Compiègne, Roxana Maracineanu a défendu le gouvernement. « Les décisions sont prises par les instances en question. C’est ce qui s’est passé pour le football. Ce n’est pas au ministère des Sports ou au gouvernement de faire le calendrier mais c’est à nous de donner une vision, une visibilité au sport qui s’encadre de manière plus large dans les contraintes qu’a connu notre société. Au niveau des transports, au niveau du croisement des populations, au niveau du confinement et des précautions qu’il fallait prendre dans un contexte sanitaire qu’on connaît », a expliqué la ministre des Sports, qui renvoie la Ligue de Football Professionnel à sa propre décision. Un dialogue de sourds qui confirme le peu de considération qu'il y a pour le sport dans notre beau pays et l'incapacité de reconnaître qu'on s'est totalement planté.