L'affaire Brandao, « une vraie source de perturbations » à l'OM

L'affaire Brandao, « une vraie source de perturbations » à l'OM

Photo Icon Sport

L'OM n'avait pas besoin de ça... Alors que les champions de France en titre doivent préparer un match important à Rennes en vue de la course au titre, vendredi, et leur huitième de finale retour de la Ligue des champions contre Manchester United, mardi prochain, l'affaire concernant Brandao, accusé de viol, tombe vraiment au plus mauvais moment. A l'instar de la direction du club, Didier Deschamps n'a pas voulu commenter ce dossier, préférant se focaliser sur les prochaines échéances de son équipe, mais a reconnu que cela pouvait affecter le groupe.

« Je n’ai rien à ajouter. Il y a une enquête qui est en cours. Le groupe doit se concentrer sur le match de vendredi, c’est le plus important. Cette affaire est une source de perturbations. Brandao, s’il peut jouer, ne sera pas en condition contre Rennes vu qu’il n’a pas participé aux deux dernières journées d’entraînement. On pourrait en écrire des livres sur Marseille mais faisons en sorte de monopoliser notre attention sur Rennes », a expliqué l'entraîneur marseillais, qui devrait en plus devoir se passer des services de Brandao, absent des deux derniers entraînements, pour, au moins, le déplacement à Rennes.