Et si Valenciennes déposait le bilan ?

Et si Valenciennes déposait le bilan ?

Photo Icon Sport

En s’inclinant samedi soir à Guingamp, Valenciennes a probablement dit au-revoir à la Ligue 1, car en dehors d’un miracle il paraît improbable que le club nordiste se sorte du trou où il s’est plongé avec des résultats désastreux en 2014. VA compte neuf points de retard sur le premier non-relégable et un calendrier qui annonce Bordeaux, Monaco et un dernier déplacement à Toulouse. Pour Jean-Raymond Legrand, emblématique président d’un club dans lequel il a investi 13ME de ses propres deniers, cela est forcément dur à vivre, mais il a clairement décidé que l'opération de financement à fonds perdu était terminée pour lui. Autrement dit, il ne mettra plus un centime de sa poche dans la formation nordiste, malgré l’amour qu’il a pour ce club et que personne ne peut lui contester.

Seul problème, selon France-Football, les comptes de Valenciennes sont d’autant plus négatifs que le club avait estimé son budget en se voyant finir à la 12e place de Ligue 1. Et forcément, la somme que va toucher VA en terminant 19e, et en tombant en Ligue 2, sera bien moindre, ce qui va aggraver le déficit. Alors, si les investisseurs extérieurs continuent à bouder la formation nordiste, l’hypothèse d’un dépôt de bilan est désormais dans l’air affirme l’hebdomadaire. Un an après Le Mans, le syndrome du nouveau stade pourrait faire une nouvelle victime.