Caiazzo : « Si j’ai bien compris Aulas… »

Caiazzo : « Si j’ai bien compris Aulas… »

Photo Icon Sport

A l’ASSE, on ne connait pas la trêve de Noël lorsqu’il s’agit d’égratigner le voisin lyonnais. Bernard Caïazzo a ainsi pris la parole dans les colonnes du quotidien régional Le Progrès pour en rajouter une couche sur la rivalité avec l’Olympique Lyonnais. Et le président du directoire des Verts n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, expliquant à la fois que les soucis financiers du club rhodanien étaient tout de même à relativiser, avant de glisser un tacle sur l’absence d’une réelle aventure européenne de l’OL selon lui. 

« Les Lyonnais seront obligés de lâcher des joueurs mais en même temps, il leur manque quelque chose de très important, une épopée européenne. Et ce n’est pas en Ligue des champions qu’ils l’obtiendront. Paris, c’est la promotion du Qatar, l’argent, ce n’est pas leur problème. C’est pour ça que l’ASSE doit s’appuyer sur d’autres valeurs. Si j’ai bien compris Aulas, l’OL est un petit club mais c’est le deuxième budget du championnat… Face à ces clubs, l’ASSE a une place. Les joueurs ne doivent pas venir pour le salaire, mais avec l’objectif d’être heureux. Et Saint-Etienne ne doit avoir aucune peur, ni dans un derby qu’on gagnera tout naturellement un jour, ni en demi-finale de la coupe », a prévenu le dirigeant des Verts, pour qui son équipe se rapproche à tous les niveaux de l’Olympique Lyonnais, sans toutefois parvenir à s’imposer face à son voisin dans son Chaudron depuis près de 20 ans désormais.