Bordeaux veut « être fixé rapidement » sur Blanc

Dans un entretien au Figaro, le propriétaire des Girondins de Bordeaux a confié qu’il souhaite bien évidemment voir Laurent Blanc aller au bout de son contrat avec le club aquitain, et cela veut dire au moins jusqu’en juin 2011. Malgré les spéculations, Nicolas de Tavernost se montre donc confiant, mais souhaite néanmoins savoir rapidement à quoi s’en tenir pour éviter les mauvaises surprises.

« Ma position est claire. Bordeaux souhaite conserver son entraîneur. Notre envie est à la mesure du respect que nous lui témoignons. Son contrat a été renouvelé pour deux saisons en janvier 2009. La vie réserve néanmoins des facteurs d'incertitude. Le départ de Ricardo n'avait pas été prévu, Bordeaux a su s'adapter. Le club dispose d'une ossature solide. Je fais confiance à Jean-Louis Triaud pour bonifier encore l'effectif. Nos résultats lors du dernier tiers de la saison seront évidemment déterminants. Nous voulons poursuivre notre progression et je souhaite que nous soyons fixés rapidement pour la saison prochaine», a demandé celui qui est également le patron de M6, et aimerait conserver l’ossature qui fait tant marcher « le club qui monte » en ce moment.