MU : Cristiano Ronaldo n'a rien compris, il lui explique

MU : Cristiano Ronaldo n'a rien compris, il lui explique

Icon Sport

Cristiano Ronaldo vit des moments pénibles à Manchester United. Cantonné au rôle de remplaçant après son faux départ de l'été, il passe désormais au second plan dans l'esprit d'Erik Ten Hag. Une situation difficile mentalement, laquelle ne sera résolue que par un départ.

Emblème de Manchester United dans les années Sir Alex Ferguson, Cristiano Ronaldo n'est plus qu'un simple figurant lors de ce deuxième passage plus compliqué à négocier. Après une saison à 24 buts toutes compétitions confondues, personne n'aurait pu imaginer pareil suite à sa carrière mancunienne. Or, la non-qualification du club en Ligue des champions et les envies de départ de CR7 ont changé la donne. Ronaldo s'est mis en marge de l'équipe dirigée par Erik Ten Hag et la sanction ne s'est pas faite attendre. Le Portugais n'est plus qu'un remplaçant d'autant que les Red Devils ont su gagner sans lui.

Un départ soulagerait CR7, le conseil de Robbie Fowler

Une situation qui frustre la star portugaise, laquelle n'hésite pas à le faire savoir à son entraîneur comme ce fut le cas face à Tottenham. Ronaldo avait alors refusé d'entrer en jeu, quittant le stade par le couloir avant le coup de sifflet final. Un épisode qui représente à lui seul le malaise qui entoure Cristiano Ronaldo à Manchester. La marque d'un mal-être que comprend bien l'ancien attaquant de Liverpool, Robbie Fowler. Ce dernier sait ce que ça fait de perdre sa place dans son club de cœur et il n'y va pas par quatre chemins concernant CR7. Un départ est indispensable pour retrouver du plaisir dans le football. 

« Il est tout à fait clair que Cristiano Ronaldo ne rentre pas dans ce plan, donc la meilleure préoccupation pour toutes les parties est de savoir s'il part. La réponse simple que je peux vous donner. C'est un grand joueur, mais s'il veut jouer près de 90 minutes, il doit y aller. En tant que joueur, il est difficile de comprendre que vous n'êtes pas le premier joueur à être choisi pour l'équipe. C'est pourquoi j'ai quitté Liverpool pour Leeds. J'ai ressenti pour moi et mon jeu, même si j'aime Liverpool, j'avais besoin de jouer au football. Je sentais que j'avais été forcé de quitter le club parce que je ne jouais pas, mais je devais aller jouer pour ma propre santé mentale. La situation financière est énorme et n'importe quel club du monde le prendrait. S'il veut continuer à jouer à un bon niveau, malheureusement pour lui, il devra accepter une énorme réduction de salaire. Il devrait en être conscient », a conseillé l'ancienne idole d'Anfield dans le Daily Mirror. Plus facile à dire qu'à faire au vu de l'intérêt limité qu'a suscité le Portugais l'été dernier. Toutefois, même à près de 38 ans, Ronaldo doit encore faire rêver des clubs en Europe. A lui de savoir bien gérer le prochain mercato de janvier.