Arsenal refuse 2,1 milliards d'euros tendus par Spotify !

Arsenal refuse 2,1 milliards d'euros tendus par Spotify !

Le propriétaire d'Arsenal est mis sous pression par les supporters, mais il a confirmé avoir refusé une offre colossale émise par le patron de Spotify.

Fils de Stan Kroenke, milliardaire et propriétaire notamment de plusieurs franchises sportives aux États-Unis dont les Nuggets (NBA), les Rams (NFL) ou bien encore l’Avalanche (NHL), Josh Kroenke s’occupe lui du club d’Arsenal pour des raisons légales. Et c’est peu dire que son père et lui ont réussi au fil des années à se mettre une grande partie des supporters des Gunners à dos, avec en point d’orgue l’accord donné par Arsenal pour participer à la Super League en avril dernier. Après le naufrage de cette épreuve, et face à des manifestations très spectaculaires des fans, Josh Kroenke avait plaidé coupable. « Avons-nous tort ? Évidemment. Mais nous avons écouté nos fans. Nous avons fait rapidement demi-tour et nous nous sommes retirés de cette Super League. Nous nous sommes excusés, et maintenant nous allons de l’avant », avait lancé le patron du club londonien.

Mais le temps passe et les supporters d’Arsenal sont toujours remontés contre le propriétaire du club, estimant que ce dernier faisait n’importe quoi et que forcément sportivement cela se payait. Alors, quand le patron de Spotify, fan absolu des Gunners, a fait part de son désir de racheter le club, l’espoir est revenu dans les tribunes de l’Emirates Stadium. Thierry Henry avait notamment apporté son soutien à Daniel Ek, le boss suédois du service de streaming musical. Mais invité de Sky Sports, Josh Kroenke a douché les espoirs. En effet, le patron d’Arsenal a encore une fois démenti la vente possible des Gunners, et a précisé avoir refusé une offre de rachat de 2,1 milliards d’euros transmise par le dirigeant de Spotify. Kroenke a indiqué avoir toujours l’intention d’énormes ambitions pour l’équipe de Mikel Arteta afin de ramener des trophées chez les Gunners.