L1 : Ramadan en pause pour sauver l'ASSE

L1 : Ramadan en pause pour sauver l'ASSE

Icon Sport

L'AS Saint-Étienne doit battre Brest ce samedi à Geoffroy-Guichard afin de continuer sa lutte pour sauver sa place en Ligue 1. Et Pascal Dupraz veut des joueurs qui sont à 100% au moment où les Verts sont en danger.

Les clubs de Ligue 1 s’adaptent aux différentes pratiques religieuses de leurs joueurs, et cela concerne par exemple les footballeurs musulmans qui souhaitent respecter scrupuleusement les exigences du ramadan en matière de nutrition. Depuis le 2 avril, et jusqu’au 2 mai, les musulmans jeûnent de l’appel à la prière à l’aube jusqu’à la quatrième prière au coucher du soleil. Forcément, pour les sportifs professionnels, cela demande un effort particulier, l’intense travail physique puisant dans les réserves. Du côté de l’AS Saint-Étienne, comme dans de nombreux clubs, on a laissé aux joueurs concernés de gérer comme ils le souhaitaient cette période, mais face à la situation compliquée pour les Verts, et avant la réception de Brest, Pascal Dupraz a demandé aux joueurs concernés par le jeûne s’ils pouvaient faire une entorse à ces règles religieuses.

L'AS Saint-Étienne sait que l'heure est grave

C’est ce qu’explique Bernard Lions ce samedi à quelques heures de la réception du club breton dans le Chaudron stéphanois. « Lors des nombreux entretiens individuels de la semaine, Dupraz a notamment demandé à ses joueurs de confession musulmane, soit les deux tiers de ceux retenus, d’accepter de rompre le jeûne », explique le journaliste, qui ne précise pas si l'entraîneur stéphanois a eu gain de cause. De son côté, Mohamed Toubache-TER a précisé que Pascal Dupraz avait demandé cette rupture du jeûne que les jours de match, et qu'évidemment il n'y avait aucune obligation. L'AS Saint-Étienne traverse actuellement une crise et l'union sacrée a été décrétée dans le vestiaire pour sauver ce qui peut encore l'être. Après Brest, l'ASSE jouera mercredi à Bordeaux, un match entre deux clubs légendaires qui luttent pour le maintien, et pour lequel les. Verts ont besoin de footballeurs physiquement à 100% et même à 110%.