ASSE : Un flop de l’OL bientôt chez les Verts ?

ASSE : Un flop de l’OL bientôt chez les Verts ?

Icon Sport

Même avec très peu de moyens, l’AS Saint-Etienne travaille sur son prochain mercato pour tenter de se maintenir en Ligue 1. Pascal Dupraz a discuté avec l’ancien joueur de l’OL, Jean-Philippe Mateta.

Mieux vaut tard que jamais. L’ASSE bouge enfin les choses pour tenter de ne pas descendre en Ligue 2. Le temps presse. Les Verts occupent la 20e et dernière place du classement de Ligue 1, avec quatre points de retard sur Troyes, premier non relégable si l’on excepte également la place de barragiste. En plus d'avoir réussi sa première en Coupe de France face à Lyon La Duchère (1-0), Pascal Dupraz s’active aussi sur le prochain mercato hivernal. Ce dernier démarre seulement dans dix jours. L’ASSE a déjà prévu de signer Joris Gagnon, libre de tout contrat après avoir été libéré par le FC Séville, dès le 1er janvier 2022. Bakary Sako, ancien du club, qui s’entraîne avec la réserve depuis plusieurs semaines, devrait aussi suivre. Et ce n’est pas tout, Pascal Dupraz tente un plus « gros » coup, peut-être même un peu trop pour les finances stéphanoises.

Dupraz veut recruter Mateta

Selon les informations de Foot Mercato, la priorité offensive de l’ASSE pour le mercato hivernal se nomme Jean-Philippe Mateta. Prêté depuis janvier dernier jusqu’à juin prochain par Mayence à Crystal Palace, le Français veut changer d’air pour retrouver du temps de jeu. Patrick Vieira l'a titularisé que pour la première journée, puis en League Cup et ne lui a accordé ensuite que 5 petites minutes en Premier League. L'entraîneur français ne le retiendra pas. Et Jean-Philippe Mateta ne dit pas non à un départ à Saint-Etienne. Pascal Dupraz a même discuté avec lui. Et il y a quand même un hic. Celui qui a joué trois matchs à l’OL touche actuellement 45 000 euros par semaine. Et l’ASSE ne peut lui offrir que 30% de cette somme, soit 13 500 euros hebdomadaires. Une belle différence qui pourrait bien s’avérer fatale pour les Verts. Il faut faire avec les moyens du bord.