ASSE : Dupraz veut prolonger, les dirigeants disent non

ASSE : Dupraz veut prolonger, les dirigeants disent non

Icon Sport

Arrivé en cours de saison à l'AS Saint-Étienne pour tenter de sauver les Verts, Pascal Dupraz a un contrat jusqu'en juin prochain. Mais l'entraîneur stéphanois souhaite que son CDD soit prolongé par Bernard Caïazzo et Roland Romeyer.

Lorsque les dirigeants lui ont proposé de remplacer Claude Puel en décembre dernier, avec pour seul but de permettre le maintien de l’AS Saint-Étienne dans l’élite du football français, Pascal Dupraz a accepté, et rapidement il a prévenu qu’il était pour cette mission et rien d’autre. « La location de ma maison s’arrête fin mai. Trop souvent on fait l’erreur de se projeter. J’ai envie de vivre intensément le moment présent. Il y a un peuple qui est derrière nous (…) Au feu, des personnes se sont arrêtées pour venir me remercier. De quoi ? Rien n’est fait. Tout ce que je souhaite, c’est que l’on remercie les joueurs, fin mai », avait notamment confié l’entraîneur des Verts, lequel refusait d’envisager l’avenir, sans que l’on sache si c’était sérieux ou seulement de la superstition. A neuf journées de la fin du Championnat de Ligue 1, le sauvetage de l’ASSE est loin d’être acquis, puisque le club du Forez est 18e et barragiste après son nul à Geoffroy-Guichard contre Troyes. Le maintien est possible, mais Pascal Dupraz semble, lui, avoir déjà évolué dans sa vision de l’avenir.

Pascal Dupraz et les dirigeants ne sont pas d'accord 

Selon le site Peuple-Vert.fr, qui a souvent de bonnes infos sur l’AS Saint-Étienne, l’entraîneur de 59 ans commence à se projeter sur son avenir et il est déjà prêt à s’engager au-delà de l’actuelle saison. « Pascal Dupraz évoque depuis quelques jours la possibilité d'une prolongation à l'ASSE. L'appétit venant en mangeant, il a même remis un coup de pression aux dirigeants après le très bon match nul obtenu à Lille la semaine dernière (0-0). Une attitude très éloignée de ce que prônait Pascal Dupraz ces dernières semaines, à savoir une union sacrée de nature à recentrer chacun sur l'objectif général et non sur les petites envies personnelles. Du côté des dirigeants, le sujet n'est pas d'actualité et ne le sera pas davantage dans les prochaines semaines. L'incertitude sportive et le projet de vente du club empêchent toute négociation à ce jour », explique le site spécialisé sur l’ASSE, qui s’étonne que le technicien stéphanois puisse penser à autre chose que l’opération maintien.