ASSE : Menace à Saint-Etienne, le boss visé

ASSE : Menace à Saint-Etienne, le boss visé

Photo Icon Sport

Une réunion houleuse a eu lieu en petite comité au centre d’entrainement de l’Etrat vendredi dernier, avec une mise au point très vive de la part de Claude Puel.

L’entraineur nommé pendant l’automne n’en peut clairement plus du mode de fonctionnement de l’AS Saint-Etienne. Et il s’est retourné contre celui qui a tout fait pour le faire venir : Roland Romeyer. Lassé par l’interventionnisme du président des Verts, Claude Puel lui a très clairement fait comprendre qu’il devait lui laisser les commandes du secteur sportif, et ne plus se mêler des décisions au quotidien. Dans cette réunion où Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance, et Xavier Thuilot, directeur général, étaient aussi présents, Roland Romeyer s’est clairement vu signifier qu’il devait laisser les décisions sportives et contractuelles à Puel et Thuilot, sans quoi ces deux derniers partiraient en fin de saison.

Une menace qui a, selon L’Equipe, terrassé le président et co-actionnaire de l’AS Saint-Etienne, qui ne s’attendait pas du tout à se voir être mis dos au mur. Pourtant, son attitude pose question, comme lorsqu’il a profité de l’absence de certains dirigeants, partis sur Paris pour travailler à la LFP sur la crise du Coronavirus et le calendrier, afin de prolonger rapidement Charles Abi en faisant venir son agent en toute discrétion. Roland Romeyer a toujours eu cette faculté à se mêler du secteur sportif, mais en nommant Claude Puel à un très haut niveau, puisqu’il lui a offert une place au Directoire, le but était bien évidemment de laisser la place et les décisions aux spécialistes, ce qu’il n’arrive visiblement pas à faire.