ASSE : Les présidents s'insultent, la vente rend fou !

ASSE : Les présidents s'insultent, la vente rend fou !

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo tentent, à priori, de vendre l'AS Saint-Étienne. Mais le climat entre les deux patrons de Sainté serait détestable. 

Les supporters de l’AS Saint-Étienne vivent une sale période, et si la venue de Pascal Dupraz à la place de Claude Puel a redonné un petit peu le sourire, la défaite face à Nantes a glacé l’ambiance. Cependant du côté de Geoffroy-Guichard, on attend désormais que la vente annoncée depuis des mois se fasse réellement. La date du 31 décembre 2021 avancée pour une possible cession de l’ASSE étant à oublier, on évoque désormais la fin de la saison, le maintien des Verts étant forcément un sujet préoccupant pour l'éventuel futur repreneur. Cependant, du côté de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo on est visiblement décidé à prendre son temps afin de ne pas rater une belle offre, même si l’ambiance est visiblement orageuse entre les deux dirigeants stéphanois. Dans une vidéo, Romain Molina affirme même que le duo n’hésite plus à s’insulter, y compris lors de réunions importantes.

Romeyer et Caïazzo, les insultent pleuvent à Saint-Étienne

Le Youtubeur a en effet fait des révélations stupéfiantes sur la relation conflictuelle entre Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. « Désormais, il y a des entretiens avec Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, que ce soit téléphonique ou en présentiel, durant lesquels les deux se permettent de s’insulter mutuellement. Ce qui fait qu’il y a des joueurs, des agents et d’autres personnes qui disent qu’ils ne veulent pas aller à Saint-Étienne tellement ça sent la poudre. Tu n’es pas obligé dans des raisons professionnelles de montrer ton animosité, même si tout le monde est au courant dans le milieu du football. Mais à ce point-là. Chaque camp a ses personnes à l’intérieur du club, c’est une pétaudière et c’est impossible de travailler (…) Vous pensez que les joueurs ne sont pas au courant que les dirigeants ne pensent qu’à se tirer en prenant le magot (…) Même le dossier de la vente donne lieu à des règlements de compte entre eux, c'est sidérant », explique Roland Molina, qui se demande comment cela va se terminer pour l’AS Saint-Étienne, actuel dernier de Ligue 1.