ASSE : Les premiers mots de Puel après le fiasco

ASSE : Les premiers mots de Puel après le fiasco

Entraineur de Saint-Etienne, Claude Puel a vu son équipe perdre les pédales ce dimanche à domicile face à Rennes (0-5).

Une défaite lourde au niveau du score mais aussi en ce qui concerne le classement, puisque les Verts perdent l’occasion de se sortir de la zone rouge en cas de résultat positif. La situation est difficilement tenable pour Saint-Etienne et son entraineur. Sa démission a d’ailleurs été demandée par le Chaudron, mais pour le moment, les dirigeants n’ont pas l’envie ni la volonté de prendre une décision forte. Le technicien a donc décidé de s’accrocher, malgré une situation qui commence à devenir périlleuse. 

« C'est un contexte difficile à appréhender par les joueurs, on avait beaucoup d'envie avec un bon premier quart d'heure, malheureusement on n'a pas su concrétiser ce temps-fort. C'est vraiment dommage. Comme souvent dans ces contextes là, les petites choses peuvent vite dérégler l'équipe notamment la blessure d'Harold. Le temps qu'on s'organise, on prend le premier but dans la foulée. On concède le second et on se liquéfie un peu, on perd de la structure. Il faut être fort. Depuis le début de saison c'est un groupe qui bataille et qui va se relever. Ils savent qu'on a pas le droit le lâcher. Il faut repartir de l'avant et recommencer une série, on voulait le faire aujourd'hui, malheureusement très vite on a perdu le fil, il faut relever la tête de suite. Je ne fais pas cas (de l'hostilité), tout ce qui est contre les joueurs, la direction, le staff, moi-même, ça ne met pas de sérénité autour de notre équipe. C'est un environnement difficile pour s'exprimer. Les joueurs essayent de démarrer avec de la qualité sur le bon tempo. C'est un contexte pas évident à gérer, il faudra faire face », a prévenu Claude Puel.