ASSE : Le dépôt de bilan ou la vente, il y a danger

ASSE : Le dépôt de bilan ou la vente, il y a danger

Icon Sport

Sauf revirement de situation, l’AS Saint-Etienne ne sera pas rachetée par l’homme d’affaires américain David Blitzer.

Vendredi soir, un proche de David Blitzer a informé de la fin des négociations avec la direction de l’ASSE pour le rachat des Verts. « La négociation engagée entre les actionnaires de l'AS Saint-Etienne et l'homme d'affaires américain David Blitzer pour le rachat du club de football professionnel a échoué » pouvait-on lire dans un communiqué. Coup de bluff ou réel fiasco pour la vente de l’ASSE à David Blitzer ? Toutes les hypothèses sont possibles mais selon le journaliste Romain Molina, la théorie d’un échec dans les négociations est plausible. Cela ne serait pas la première fois pour Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, lesquels ont énormément de mal à conclure la vente de leur club. Ce qui met l’ASSE en réel danger de mort selon le journaliste, qui a évoqué dans l’une de ses vidéos sur YouTube un possible dépôt de bilan pour les Verts.

Un risque de dépôt de bilan pour l'ASSE ?

« Peut-être qu’ils ne disent pas offre ferme parce qu’elle n’est pas soumise à négociation mais il y a une offre. Le groupe Blitzer a fait cette offre avec ses fonds propres, ils ont racheté des clubs en Belgique, en Espagne, sont en négociations au Danemark et n’ont jamais eu de problèmes quand ils voulaient racheter. Comment expliquer que la première fois qu’ils ont un problème, c’est Saint-Étienne ? Ca rappelle 2019 quand les Américains (ndlr, PEAK6) sont devenus complètement zinzins (...) et cela rappelle aussi les propos de Markarian sur le manque de transparence du club... Maintenant, si Saint-Étienne reste en L2, tu es proche de dépôt de bilan l’année prochaine s’il n’y a pas 20 à 30 millions d'euros qui vont être mis » a analysé Romain Molina dans l’une de ses vidéos. Autant dire que l’inquiétude grandit pour les supporters stéphanois, une vente étant absolument nécessaire pour éviter une catastrophe financière à l’ASSE.