ASSE : Enorme coup de froid, la vente menacée ?

ASSE : Enorme coup de froid, la vente menacée ?

Icon Sport

L'AS Saint-Etienne évoluera la saison prochaine en Ligue 2. Petite bonne nouvelle néanmoins pour les Verts, la perspective d'un rachat du club. 

La dernière saison de Ligue 1 a récemment rendu son verdict et il a fait très mal pour certaines équipes. En effet, deux monuments du football français, les Girondins de Bordeaux et l'AS Saint-Etienne, évolueront dans les prochaines semaines en Ligue 2. Un cataclysme pour ces deux institutions. Les Verts pourraient néanmoins avoir une bonne nouvelle très prochainement. Une partie de la presse mercato s'accorde à dire que l'ASSE devrait être racheté par l'homme d'affaires américain David Blitzer pour près de 100 millions d'euros. Après l'officialisation de la descente des Verts en Ligue 2, la direction avait publié un communiqué dans lequel était indiqué que Saint-Etienne allait annoncer une nouvelle importante dans quelque temps pour le futur du club. Mais comme rien ne semble aller correctement chez les Verts, on apprend que la vente ne serait finalement pas si proche d'être bouclée. 

La vente de l'ASSE, on en est encore loin 

Invité à répondre sur le sujet au micro de France Bleu Saint-Etienne Loire ce mercredi, Jean-François Soucasse, président exécutif de l'AS Saint-Étienne, a jeté un froid sur une reprise du club par David Blitzer. « S'agissant de la vente, j'ai dit que c'était un sujet d'actionnaires. Aujourd'hui j'ai lu comme vous le communiqué publié. Je ne botte pas en touche, mais il me semble que ce sujet sera abordé en temps et en heure. Dans le cas d'un process que je connais bien pour l'avoir vécu à Toulouse. Quand les choses se matérialisent, il y a une information nécessaire faite au niveau des salariés. Lorsque ce sera le cas, alors il sera temps de s'occuper d'une transition. Aujourd'hui, je ne suis pas dans ce timing-là ». Pas vraiment de quoi rassurer les amoureux de l'ASSE, inquiets concernant le futur de leur club. La crainte majeure ? Un enlisement dans les échelons inférieurs du football français. Raison pour laquelle la direction des Verts devra vite rassurer, sous peine d'aggraver encore un peu plus la fracture avec les supporters du club.