ASSE : A peine parti, Khazri nargue déjà les Verts

ASSE : A peine parti, Khazri nargue déjà les Verts

Icon Sport

Laissé libre par l’AS Saint-Etienne, Wahbi Khazri en a profité pour rejoindre Montpellier. Un véritable soulagement pour l’attaquant tunisien qui ne supportait plus de jouer le bas de tableau avec le club relégué en Ligue 2.

Après quatre saisons passées à l’AS Saint-Etienne, Wahbi Khazri ne souhaitait pas s’exiler. L’attaquant de 31 ans s’est retrouvé libre et convoité par Al-Nasr. Mais la perspective de décrocher un gros contrat en Arabie Saoudite n’a pas éclipsé sa volonté de se relancer en Europe. C’est donc à Montpellier que l’international tunisien a choisi de rebondir. Un véritable soulagement pour Wahbi Khazri, enfin membre d’une équipe suffisamment compétitive pour disputer une place dans le haut de tableau en Ligue 1.

« Mon arrivée à Montpellier ? Ça fait du bien, c’est nouveau, c’est frais, a savouré l’ancien Bastiais en conférence de presse. J’avais besoin de ça, car hormis la première année à Sainté où j’ai pris beaucoup de plaisir et où je me suis régalé, ça a été beaucoup plus compliqué les trois saisons suivantes. J’avais besoin de ce vent de fraîcheur et d’arriver dans un nouveau club familial, dans un groupe où j’ai été bien accueilli et qui a de la qualité. Ça fait du bien. » Pas sûr que l’AS Saint-Etienne et ses supporters apprécient.

Khazri touché par la relégation

Pourtant, Wahbi Khazri se dit attaché aux Verts souffre toujours de la relégation en Ligue 2, suite au barrage perdu contre l’AJ Auxerre. « Saint-Etienne est le deuxième club où j’ai passé le plus de temps après Bastia, j’avais beaucoup d’attaches là-bas, a rappelé l’attaquant dans des propos relayés par le Midi Libre. Et le fait de participer à la descente, ça fait beaucoup de mal. Faire descendre un club mythique comme Saint-Etienne avec tous les aléas qu’on a connus… » A Montpellier, notamment aux côtés de Téji Savanier, la recrue héraultaise trouvera de quoi se consoler.