« Y’avait pénalty sur Nilmar », Berthod n'oubliera jamais

« Y’avait pénalty sur Nilmar », Berthod n'oubliera jamais

Photo Icon Sport

Il avait quelque peu disparu de la circulation depuis janvier 2013 et son départ pour la Norvège et le club de Sarpsborg 08. Mais Jérémy Berthod a continué à enchainer les matchs à son poste fétiche d’arrière gauche, avant d’annoncer ce lundi la fin de sa carrière, à l’âge de 31 ans seulement. L’ancien joueur de Lyon, Monaco et Auxerre s’en est expliqué depuis son compte Facebook

« Aujourd’hui, mon corps et ma tête n’ont plus l’envie et la motivation nécessaires pour continuer à exercer ma passion au quotidien. Ainsi, c’est avec une grande émotion que je vous annonce la fin de ma carrière de footballeur professionnel. Ce fut une décision difficile à prendre, mais après une longue réflexion, j’ai le sentiment que c’est le bon moment. D’ailleurs, je vais, dorénavant, me consacrer à ma famille et commencer une « nouvelle » vie dans le football ou ailleurs. Sachez que, depuis l’âge de 10 ans, j’ai consacré toute ma vie au football en me donnant toujours à 100% », a souligné Jérémy Berthod, fier du parcours effectué depuis son arrivée au centre de formation de l’Olympique Lyonnais. Néanmoins, un regret perdurera éternellement, celui né du fameux quart de finale face au PSV Eindhoven en 2005, où un pénalty non sifflé sur Nilmar a provoqué ensuite l’élimination de l’OL en Ligue des Champions. « Le football m’a procuré des joies incroyables, des souvenirs magiques et des moments inoubliables qui sont encrés en moi pour toute la vie. Alors au moment de faire le bilan de ma carrière, je n’ai aucun regret. Ah si ! Un seul ! « Y’avait penalty sur Nilmar ! », a confié l’ancien latéral de l’OL, qui comme beaucoup à Lyon n’a toujours pas digéré cet événement.