Sardar Azmoun, Lyon n'a pas peur de Newcastle !

Sardar Azmoun, Lyon n'a pas peur de Newcastle !

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais est convaincu de pouvoir s'offrir l'attaquant iranien du Zénith Saint-Pétersbourg malgré la concurrence de Newcastle.

L’année s’est bien terminée pour Sardar Azmoun, puisque l’attaquant international iranien a été intégré dans l’équipe type de l’année pour les footballeurs de la zone Asie par la Fédération internationale d’histoire et de statistique qui étudie le foot mondial depuis des décennies. Dans ce onze, le joueur de 26 ans côtoie notamment Son Heung-min, la star offensive de Tottenham, ce qui en dit long sur la concurrence. De même, il a été désigné joueur de l'année en Russie par un média local. Mais si le buteur du Zénith Saint-Pétersbourg fait la Une en ce moment, c’est parce qu’il devrait quitter le club russe lors du mercato hivernal, Sardar Azmoun entrant dans les six derniers mois de son contrat. Depuis plusieurs mois, l’Olympique Lyonnais tient la corde, le joueur iranien ayant déjà voulu signer avec le club entraîné par Peter Bosz dès l’été dernier, ce que les dirigeants russes avaient refusé. Mais cette fois, du côté de la Gazprom Arena on semble avoir validé la vente du buteur qui cette saison a marqué 10 buts toutes compétitions confondues, dont 2 en Ligue des champions.

Sardar Azmoun préfère Lyon à Newcastle, ça se comprend

 Il y a deux semaines, Fabrizio Romano affirmait même que l’Olympique Lyonnais avait déjà trouvé un accord avec Sardar Azmoun depuis pas mal de temps et qu’il fallait désormais valider le deal avec le club russe moyennant une somme tournant autour de 3 millions d’euros. Mais depuis 48 heures, la presse anglaise frétille en affirmant que Newcastle est entré en force dans le dossier Azmoun, avec des moyens colossaux qui pourraient renverser totalement la tendance. Englués dans la zone rouge de Premier League, les Magpies veulent tout faire pour se maintenir dans l’élite, l’Arabie Saoudite n’ayant pas racheté le club pour pointer en Championship, et le recrutement d’un buteur est une priorité. Face à cela, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot pourraient donc trembler, la puissance de feu financière de Newcastle étant monstrueuse. Cependant, du côté de la BBC, on affirme que Sardar Azmoun n’est pas du tout convaincu par la proposition du club anglais, le joueur iranien ne voulant pas s’engager avec un club dont le but unique est de sauver sa place en Premier League. Ce n’est pas le premier footballeur à tourner le dos à une offre de Newcastle, et pour l’instant Azmoun a un unique but, signer à Lyon malgré les rumeurs. Reste à savoir ce que décidera le Zénith Saint-Pétersbourg qui cependant ne peut pas obliger ce dernier à signer en Angleterre. Du côté du Groupama Stadium, on peut dormir tranquille.