OL : Un salaire so british, Aouar blindé par Arsenal

OL : Un salaire so british, Aouar blindé par Arsenal

A 22 ans, Houssem Aouar est à un nouveau carrefour de sa carrière. L'OL attend une belle offre.

Et le milieu de terrain international français doit certainement se poser des questions après une saison globalement décevante sur le plan personnel. L’Olympique Lyonnais lui a confirmé son bon de sortie. Mais la saison dernière, après un été éblouissant notamment en Ligue des Champions, aucun intérêt ne s’était concrétisé. Celui d’Arsenal était venu tardivement, et sans Ligue des Champions au programme, le numéro 8 lyonnais n’avait pas voulu changer d’air au final. Un an plus tard, la situation est exactement la même. Sauf qu’Arsenal n’a pas prévu de monter aussi haut, et envisage de lâcher simplement 23 ME pour récupérer Houssem Aouar. L’OL n’est pas très chaud, et est prêt à prendre le risque de le conserver encore une saison si aucune proposition n’était revue à la hausse. A moins que, comme le fait souvent savoir Jean-Michel Aulas, le joueur émette réellement le désir de partir. Auquel cas, un transfert serait remis à l’ordre du jour.

Pour Arsenal, l’idée est donc de convaincre Aouar de l’intérêt de signer chez les Gunners. Et The Sun passe donc la deuxième couche, avec le détail du contrat que promet le club londonien. Il s’agit d’un bail de cinq ans, avec un salaire qui grimpe de plus de 50 %. En effet, le Franco-Algérien, qui émarge à 3,7 ME par an à l’OL, passerait à la somme rondelette de 116.000 euros… par semaine, soit 6,1 ME par an. Soit plus de 30 ME sur l’ensemble de la durée de son contrat. Pas négligeable pour un joueur qui serait au coeur du projet d’Arsenal de récupérer une place dans le Big Four, derrière lequel les Gunners courent depuis des années désormais. Un challenge capable de motiver Houssem Aouar, qui espérait encore il y a peu séduire le Real Madrid, la Juventus Turin ou Manchester City ?