OL : Un mercato sans patron à Lyon ?

OL : Un mercato sans patron à Lyon ?

Photo Icon Sport

Après la révolution de l'été dernier à l'Olympique Lyonnais, les décisions semblent compliquées à prendre pendant le mercato. Il est vrai que du côté de la direction ça flotte.

Qu’on apprécie ou pas Jean-Michel Aulas, il est clair que ce dernier ne peut pas laisser les clés de l’Olympique Lyonnais à Juninho comme il l’avait pourtant espéré en faisant revenir l’ancien joueur légendaire de l’OL. Car même si le directeur sportif brésilien profite toujours d’une grosse cote d’amour au sein des supporters rhodaniens, sa prise de pouvoir laisse un goût étrange, Juninho ayant du mal à trouver ses marques malgré toute la confiance de Jean-Michel Aulas, une confiance renouvelée malgré le fiasco Sylvinho.

Juninho n'est pas Leonardo

Et ce mercato d’hiver semble confirmer que les rouages de l’Olympique Lyonnais sont grippés, même si Jean-Michel Aulas a visiblement décidé de revenir au premier plan comme on l’a constaté mercredi lors d’une cérémonie des vœux presque légendaire avec Tony Parker. Car si JMA est toujours le boss, entre Juninho et Florian Maurice on a du mal à s’accorder, même si les deux hommes ne sont pas fâchés. Et forcément cela contrarie les choix à faire par l'OL. « Leurs visions sur de nombreux dossiers sont assez éloignées. Cet hiver, par exemple, quand Juni voulait recruter trois joueurs, Maurice poussait pour beaucoup », explique Anthony Faure. De quoi forcément compliquer la tâte de Rudi Garcia qui attend des renforts, mais ne voit toujours rien venir alors que l’on a déjà atteint le premier tiers du mercato d’hiver et que les matches s’enchaînent pour l’Olympique Lyonnais.