OL : Shaqiri sauvé, Aouar va le payer

OL : Shaqiri sauvé, Aouar va le payer

Icon Sport

Renfort vedette de l'Olympique Lyonnais lors du dernier mercato estival, Xherdan Shaqiri a bien du mal à s'imposer dans l'effectif de Peter Bosz. Mais tout espoir n'est pas perdu pour l'attaquant suisse.

Peter Bosz le sait, faute d’une victoire dimanche soir à Bordeaux face à une formation à la dérive, il se pourrait bien que sa situation se tende un peu plus du côté de Lyon. Même si le coach néerlandais a reçu le soutien de Jean-Michel Aulas, il n’est pas dupe, le président de l’OL ne supportera pas longtemps de voir son équipe devenir une formation du ventre mou de Ligue 1. Et cela d’autant plus que même chez les supporters lyonnais, la hype Bosz commence à ne plus être aussi folle que lorsque le technicien est arrivé. Pour défier les Girondins, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais va donc devoir changer des choses, et l’un des rares « gagnants » de la défaite contre Reims (1-2), mercredi au Groupama Stadium, pourrait être Xherdan Shaqiri. Recruté pour 10 millions d’euros à Liverpool lors du dernier marché des transferts, l’international suisse n’a pas montré grand-chose sous son nouveau maillot, alors même qu’il flambe toujours avec la Nati. Plutôt que de sacrifier ce dernier, Peter Bosz veut tout faire pour le relancer.

Aouar ou Shaqiri, l'OL et Bosz doivent trancher

Sur la touche lors du naufrage lyonnais à Rennes, Xherdan Shaqiri était titulaire au coup d’envoi contre l’Olympique de Marseille, mais le jet d’une bouteille sur Dimitri Payet par un supporter allait mettre un terme à ce match et donc à une chance donnée à l’ancien ailier de Liverpool. Contre les Champenois, Peter Bosz avait une nouvelle fois mis Shaqiri sur le banc, et la mine du joueur suisse en disait long sur sa désolation de n’être plus qu’un second choix. Cependant, selon Hervé Penot, les choses devraient radicalement changer dimanche soir à Bordeaux. En effet, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais envisage très sérieusement de titulariser Xherdan Shaqiri derrière l’attaquant de pointe…ce qui dans le même temps pousse Houssem Aouar sur le banc de l’OL. Une décision qui ferait encore une fois du bruit, Aouar semblant avoir repris un peu de crédit après avoir lui aussi goûté du banc de touche depuis le début de saison.