OL : Sardar Azmoun, le serial buteur iranien dans la cible de Lyon !

OL : Sardar Azmoun, le serial buteur iranien dans la cible de Lyon !

En quête d'un renfort offensif, et toujours avec les conseils de Peter Bosz, Juninho serait actuellement en train de négocier avec le Zénith Saint-Pétersbourg afin de négocier le transfert de Sardar Azmoun, le buteur iranien du club russe.

Malgré l’échec dans le dossier André Onana, Peter Bosz pense toujours pouvoir apporter sa touche au mercato de l’Olympique Lyonnais. L’entraîneur néerlandais ne le masque pas, sans des renforts de qualité, il ne pourra pas mener l’OL vers des sommets cette saison. Il l’a encore répété après le nul de son équipe samedi au Groupama Stadium contre Brest, Lyon ne doit pas rêver trop haut s’il ne signe pas un joueur par ligne. Et ce lundi, Hugo Guillemet annonce que Peter Bosz a personnellement discuté avec Sardar Azmoun, l’attaquant international iranien qui évolue depuis 2019 au Zénith Saint-Pétersbourg après avoir rejoint le championnat de Russie en 2013 au Rubin Kazan. A un an de la fin de son contrat, le joueur de 26 ans refuse pour l’instant de prolonger avec son club, ce qui est forcément un signal envoyé aux équipes éventuellement intéressées. 

Le journaliste de L’Equipe précise que Peter Bosz suit depuis très longtemps Sardar Azmoun, et qu’il s’est entretenu avec lui afin de le convaincre de signer à l’Olympique Lyonnais. Le buteur international iranien (52 sélections, 34 buts) serait disposé à rejoindre l’OL et la Ligue 1, mais il faut désormais que Jean-Michel Aulas et Juninho arrivent à convaincre leurs homologues russes. Car pour l’instant ces derniers seraient plus proches de valider l’offre de Leverkusen, même si Sardar Azmoun s’y oppose. C’est Peter Bosz qui avait essayé de faire venir le joueur du Zénith lorsqu’il dirigeait le club allemand, et après son limogeage il veut toujours l’avoir sous ses ordres, mais à Lyon. Sardar Azmoun connaît d’ailleurs le Groupama Stadium où il avait planté un but à l’OL en 2019 en Ligue des champions. Pour l’instant, ce dossier est compliqué, d’autant plus que Saint-Pétersbourg réclame 20 millions d’euros pour son attaquant, même s’il n’a plus qu’un an de contrat. Un prix que Lyon ne mettra pas, malgré tout l’intérêt de Bosz pour Azmoum.