OL : Réunion d'urgence, les joueurs se font secouer

OL : Réunion d'urgence, les joueurs se font secouer

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais va reprendre sa saison de Ligue 1 par un déplacement à Brest, mercredi soir. Laurent Blanc a décidé de secouer son vestiaire, l'entraîneur de l'OL n'ayant pas apprécié certaines choses.

Cette fois on ne rigole plus. Après une première moitié de Championnat très décevante, ce qui a d’ailleurs coûté son poste à Peter Bosz, l’OL version Laurent Blanc doit impérativement remonter au classement. Pour cela, Alexandre Lacazette et ses coéquipiers doivent compter sur des contre-performances de leurs rivaux dans la course au podium de Ligue 1, mais également gagner des matchs, à commencer par celui de mercredi en Bretagne. Même si Laurent Blanc estime que son équipe ne sera au top physiquement que durant le mois de janvier, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais n’a pas du tout aimé les performances de ses joueurs durant les matchs de préparation, et notamment le dernier face à la formation italienne de Monza. Et, tandis que les fêtes de fin d’année ont un parfum particulier pour les footballeurs de Ligue 1 cette année, le coach lyonnais y a ajouté un rendez-vous qui n’était pas prévu au menu.

L'OL ne veut plus vivre de telles choses en Ligue 1

Mécontent des prestations en phase de préparation, une réunion a donc été organisée à la veille du réveillon de Noël, et pas pour parle de la vente de l’Olympique Lyonnais à John Textor. « Vendredi matin 23 décembre, le staff technique, globalement déçu par le contenu des matches de préparation de décembre, a tenu une réunion avec les joueurs pour les « responsabiliser » avant la reprise. Il est clair qu’il n’est pas envisageable de voir l’OL aussi médiocre en 2023 », explique Le Progrès. Laurent Blanc le sait, aucun cadeau ne lui sera fait au moment d'analyser les résultats de Lyon en fin de saison, et pour son retour en Ligue 1, le Président veut remettre l'OL sur la carte du football français. Pour cela, un bon remontage de bretelles n'a jamais fait de mal, même si cette méthode a des limites. Quoi qu'il en soit, on saura mercredi vers 23h du côté de Brest si cette réunion a eu des effets.