OL : Reine-Adelaïde en a marre, la polémique enfle

OL : Reine-Adelaïde en a marre, la polémique enfle

Photo Icon Sport

Remplacé à la mi-temps contre Marseille, Jeff Reine-Adelaïde a subi les conséquences de l’expulsion de Fernando Marçal face à Nice, samedi après-midi au Groupama Stadium (2-1).

Aux yeux de Rudi Garcia, il était logique de sortir un joueur encore inexpérimenté, et qui a disputé deux fois 90 minutes avec l’Equipe de France espoirs durant la trêve internationale. Néanmoins, cette situation commence sérieusement à peser sur le moral de l’ancien meneur de jeu du SCO d’Angers. Dans ses colonnes, L’Equipe affirme que Jeff Reine-Adelaïde ne cache plus sa frustration, lui qui n’a encore jamais disputé un match dans son intégralité avec l’Olympique Lyonnais depuis qu'il a signé lors du dernier mercato estival. 

De quoi commencer à lui taper sur les nerfs et le moral en même temps. « Les bonnes raisons d'un soir (infériorité numérique contre Nice) peuvent lui sembler dérisoires après quelques mois de compétition. Il n'a pas, non plus, oublié sa sortie à Marseille (1-2, le 10 novembre) à la mi-temps, pas simple à digérer, juste avant de partir en sélection. Il ne s'imagine pas en indéboulonnable mais aimerait un peu plus de crédit après des performances souvent intéressantes » indique le quotidien, qui précise que l’Olympique Lyonnais croit fort en son potentiel, mais que Jeff Reine-Adelaïde peine à en voir les signes. Une frustration qui nourrit actuellement son intégration, et qui pourrait bien poser des soucis de gestion à Rudi Garcia dans les prochaines semaines. D’autant que chez les supporters, on ne comprend pas non plus pourquoi Jeff Reine-Adelaïde n’est pas mieux considéré par le staff technique…