OL - PSG : Un écart de 400ME c'est trop dur pour Lyon admet Aulas

OL - PSG : Un écart de 400ME c'est trop dur pour Lyon admet Aulas

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas le répète à qui veut l'entendre, l'aide du Qatar en faveur du Paris Saint-Germain est trop énorme. Et le président de l'Olympique Lyonnais le concède, avec une telle avance budgétaire, le PSG est seul sur sa planète en France, même si l'OL fait tout ce qu'il peut pour essayer d'être un vrai concurrent. Mais Jean-Michel Aulas reconnaît que cette domination financière laisse des chances infimes à Lyon de pouvoir résister à l'ogre parisien. Un scénario dont la Ligue 1 a pourtant besoin pour conserver un minimum de suspense.

« Que Lyon titille le PSG c’est nécéssaire pour l’attractivité du championnat. Donc on va faire des efforts. Maintenant que notre stade est construit, on va rentrer dans notre nouveau camp d’entraînement qui est l’un des plus beaux de France avec un investissement de 20ME. Ce camp ouvrira lundi et ensuite on va terminer le centre de formation, mais on va aussi constituer une équipe susceptible de concurrencer les meilleurs en France. Mais il ne faut pas qu’il y ait un trop gros écart. A l’OL on va faire un budget supérieur à 200ME cette année, le PSG est à 600ME. Un écart de 400ME c’est colossal. C’est plus que tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant an France. On va tout faire pour se rapprocher du PSG, mais il faut être réaliste, ce sera difficile », a reconnu, sur Canal+ Sport, le président de l’Olympique Lyonnais, conscient de la mission compliquée qui attend son équipe, du moins si elle veut défier le PSG pour le titre.