OL : Peter Bosz régale, Guimaraes est déjà fan

OL : Peter Bosz régale, Guimaraes est déjà fan

Icon Sport

En pleine préparation estivale avec l’Olympique Lyonnais, Bruno Guimaraes a salué les débuts de Peter Bosz à la tête du groupe rhodanien.

Son aventure avec Rudi Garcia s’était assez mal terminée. Déjà parce qu’il n’était plus un titulaire indiscutable la saison dernière, mais aussi et surtout parce qu’il entretenait une relation compliquée avec l’ancien coach, à l’image de tous les Brésiliens proches de Juninho. Mais cette saison, Bruno Guimaraes a remis les compteurs à zéro. Arrivé en provenance de l’Athletico Paranaense contre un chèque de 20 millions d’euros en janvier 2020, l'international brésilien avait vite marqué les esprits. Très bon dans l’entrejeu lyonnais, le joueur de 23 ans avait un peu perdu son niveau l’an passé à cause de blessures. Mais avec la venue de Peter Bosz, Guimaraes a tout pour revenir à son meilleur niveau, d’autant plus qu’il prend du plaisir à l’entraînement depuis la reprise début juillet.

« Tout le monde est content »

« Il y a de la fatigue. C'est le début. On s'entraîne bien, avec beaucoup de jeu durant les séances. On travaille juste le foot. Cela compte beaucoup pour moi. L'équipe aime bien. On veut faire une grande saison. La méthode de Peter Bosz ? Il y a beaucoup de ballon. Cela fait plaisir. C'est bien. On n'a pas besoin de courir autour des terrains. Tout le monde est content », explique Guimaraes sur le site de son club. Mais avant de voir Bruno sous le maillot de l’OL en match officiel cette saison, il faudra attendre un peu, vu qu’il va disputer les JO avec le Brésil à la fin du mois. « Cela a toujours été mon rêve. Je suis très heureux que l'OL ait tenu sa parole pour me laisser faire les JO. C'est beaucoup de plaisir pour moi. J'espère qu'on fera une belle compétition. Je ne sais pas si je serai capitaine, il y a Dani Alves maintenant », a avoué Guimaraes, qui pourrait revenir de Tokyo avec un joli sourire si son équipe imite celle de Neymar, titrée en 2016 à Rio.