OL : Pascal Praud pense qu'Aulas délire sur un « trône imaginaire »

OL : Pascal Praud pense qu'Aulas délire sur un « trône imaginaire »

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a beau avoir précisé que sa déclaration sur le titre de champion du Qatar gagné par le PSG était une blague, le président de l’OL reste au coeur des débats en ce dimanche 1er mai. Et pour Pascal Praud, le patron de l’Olympique Lyonnais est clairement à côté de la plaque et a trop bien voulu vendre le Lyon-Monaco de samedi prochain histoire d'avoir les feux de l'actualité sur lui.

« Je ne doute pas que les déclarations de Jean-Michel Aulas (qui lance la fusée Lyon-Monaco de samedi prochain sur orbite) soient commentées toute la semaine. Le président de l’OL aime la provocation et les formules chocs. Le PSG n’est donc pas champion de France puisqu’il est passé sous pavillon qatari. Les supporters du club de la capitale apprécieront. Je vois bien le but de la manœuvre : vendre ce Lyon-Monaco comme un sommet de la Ligue 1. J’imagine le bénéfice que recherche Aulas : placer Lyon sur un trône imaginaire. Je m’étonne que le chef d’entreprise qu’il est, convaincu sans doutes des idées libérales, n’intègre pas le concept du grand marché mondial (…) Cher, Jean-Michel, réveillez-vous ! Le monde d’hier est mort. Nous sommes chinois, américains ou qataris. Jean-Michel Aulas est lyonnais. Terriblement lyonnais. Tragiquement lyonnais. Définitivement lyonnais. Lyonnais de la rue Mercière, du stade de Gerland et des quais de Saône. Il ne voit le monde qu’à travers les grilles du parc de la Tête d’Or. C’est son charme et son credo, sa limite et son handicap. Mais surtout Jean-Michel Aulas aime les projecteurs comme il a le goût du pyromane : il allume les feux.. », écrit, sur son blog, le journaliste d’Itélé et de RTL.