OL-OM : Chapron dévoile tout, c’est le clash avec Pedros

OL-OM : Chapron dévoile tout, c’est le clash avec Pedros

L’incident majeur qui a eu lieu ce dimanche soir lors du match entre l’OL et l’OM n'a pas fini de faire parler. Les différentes versions énervent.

Le déroulement des opérations après le retour des joueurs au vestiaire débouche sur deux versions bien différentes. L’OL assure avoir eu le feu vert des instances et de l’arbitre pour reprendre le match, d’où le retour des joueurs sur le terrain et l’annonce du speaker. L’arbitre assure qu’il a toujours privilégié l’arrêt définitif du match, ce que Jean-Michel Aulas dément. Au milieu de tout ça, la LFP et la Préfecture se renvoient la balle. Pendant ce temps, les spectateurs et téléspectateurs ont attendu deux heures sans savoir ce qu’il advenait du match, et les joueurs ont aussi été pris en otage de cette situation. Difficile d’y voir clair même si ce sera désormais le travail de la commission de discipline. Invité de Canal+, Tony Chapron avait visiblement ses informations en tant qu’ancien arbitre, assurant que la pression avait été mise sur Ruddy Buquet pour le faire changer d’avis. 

« Quand il rentre aux vestiaire, dans sa tête c’est clair, le match ne reprendra pas. Avec cette réunion avec les autorités et le Préfet, des pressions sont faites sur lui. Il n’y en a pas un qui prend ses responsabilités, et c’est toujours la faute de l’arbitre. Pour lui, c’était terminé, le capitaine de l’équipe adverse n’est pas protégé, et ne peut pas continuer le match. Lors de la réunion, ils disent à l’arbitre qu’il sera responsable si 55.000 spectateurs sortent et que ça se passe mal. On dit que la sécurité de tout le monde est responsable de la décision. Ruddy Buquet se retrouve dans la situation impossible, et personne n’a assumé la responsabilité. Il n’a jamais dit que le match allait reprendre, pour lui il fallait l’arrêter sportivement, et il a été le premier à découvrir l’annonce du speaker », envoie ainsi Tony Chapron, qui donne de grosses précisions sur la manière dont se sont déroulés les choses ce dimanche soir, même si ça n’explique pas la colère de l’OM et le fait que Jean-Michel Aulas assure que la décision de reprendre le match a été prise à un moment. 

Reynald Pedros chambre Tony Chapron

De la prudence donc à tous les étages, et c’est ce que demande un autre consultant qui connait bien l’OL, Reynald Pedros. Ancien international français et entraîneur de l’OL féminin, celui qui est également consultant sur Canal+ a repris de volée son collègue, se demandant quand même comment Tony Chapron a pu dévoiler autant de détails. « Je ne savais pas qu’il était au stade puis pc sécurité et dans le vestiaire de l’arbitre pour affirmer tout ça. Mais bien sûr que l arbitre aurai dû arrêter le match tout de suite après l’incident… », a lancé Reynald Peydros, pour qui les affirmations de l’ancien arbitre sont tout de même à prendre avec des pincettes