OL : Newcastle compte faire pleurer Lyon avec Sardar Azmoun !

OL : Newcastle compte faire pleurer Lyon avec Sardar Azmoun !

Icon Sport

Priorité de l’OL au mercato hivernal, Sardar Azmoun est également une cible de Newcastle, bien décidé à recruter le buteur du Zénith.

Les rumeurs liants Newcastle et Sardar Azmoun ne datent pas d’aujourd’hui, mais l’intérêt des Magpies pour le buteur iranien du Zénith Saint-Pétersbourg semble s’intensifier. En effet, à en croire les informations du Daily Mail, celui qui est la priorité de l’Olympique Lyonnais sur le marché des transferts va rapidement faire l’objet d’une offre de Newcastle. Les Magpies avaient jeté l’éponge, pensant que Sardar Azmoun était promis à l’OL. Mais devant le refus du club rhodanien de monter au-delà de 3 millions d’euros, Newcastle a repris espoir et a maintenant l’ambition de s’offrir l’attaquant du Zénith au nez et à la barbe de Lyon. Callum Wilson étant blessé au mollet, Newcastle est dans l’obligation de recruter un avant-centre cet hiver alors que le club est mal classé et se bat pour son maintien.

Dix-neuvième de Premier League, Newcastle ne peut se permettre une relégation, quelques mois seulement après le rachat du club par l’Arabie Saoudite. Pour se renforcer cet hiver, les Magpies ont ciblé Kieran Trippier, l’international anglais de l’Atlético de Madrid, pour qui ils pourraient débourser 30 millions d’euros. Le défenseur lillois Sven Botman est également ciblé, mais Lille a refusé une première offre colossale à hauteur de 35 millions d’euros. Dans le secteur offensif, c’est donc Sardar Azmoun qui est la nouvelle priorité de Newcastle. Reste maintenant à voir si Lyon, qui possède toujours d’un temps d’avance important grâce à un pré-accord avec l’entourage du joueur, parviendra à boucler ce dossier en élevant son offre transmise au Zénith Saint-Pétersbourg. Malgré la situation contractuelle du joueur, libre dans six mois, le club russe se montre pour l’instant intransigeant et n’entend pas se contenter des 3 millions d’euros proposés par l’OL.