OL : Lyon flanche, le président des entraineurs défend Genesio

OL : Lyon flanche, le président des entraineurs défend Genesio

Photo Icon Sport

Supporter déclaré de l’Olympique Lyonnais, dont il fut aussi joueur et entraineur, Raymond Domenech voit son club piocher au pire des moments. Alors que la course au podium bat son plein, les Rhodaniens laissent filer chaque week-end des points en championnat. La spirale ne s’est pas arrêtée lors du derby, avec ce nul concédé dans les derniers instants face à Saint-Etienne. Un résultat qui n’a pas surpris l’ancien sélectionneur.

« Je l’ai vécu comme quelque chose d’inéluctable. On ne voyait pas l’OL tenir ce match. Ils n’avaient pas la maîtrise du jeu alors que c’est quand même une des qualités premières. Je fermais les yeux à chaque attaque en seconde mi-temps. J’étais étonné que ce ne soit pas avant », a reconnu Domenech sur OL TV. Ensuite, le technicien français s’est penché sur les raisons de ce coup de mou, et à l’instar de Jean-Michel Aulas, il évoque l’absence d’expérience pour tenir le rythme et rester au même niveau, quel que soit l’épreuve et l’adversaire.

« Il faut croire que le championnat est plus dur que l’Europa League. Il y a des périodes. Quand on a des joueurs de ce profil : jeunes, fantasques, individualistes. On est tenu à cela. C’est le manque de solidité et de maturité qui expliquent ces phases. Ils ont du talent mais n’ont pas cette capacité à s’accrocher à un résultat. L’entraîneur ne peut pas anticiper cette impuissance de certains joueurs à renouveler des efforts de haut-niveau », a livré un Raymond Domench, président du syndicat des entraineurs, et pour qui Bruno Genesio n’est pas absolument pas fautif dans cet enchainement de mauvais résultats.