OL : Lyon est dans le rouge, Aulas a trouvé les coupables

OL : Lyon est dans le rouge, Aulas a trouvé les coupables

Icon Sport

Entre le fiasco Mediapro et la non-qualification pour la Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais a connu une dernière saison galère au niveau économique.

À cause de la crise du Covid-19, tous les clubs français ont subi de grosses pertes financières. Si certains d’entre eux ont craint le pire lors de leur passage devant la DNCG, l’OL n’a jamais vraiment été en danger. Grâce à des fonds propres et des prêts bancaires, Lyon a su faire face à la crise. Malgré tout, les Gones ont essuyé de sacrées pertes. Vu que le club de Jean-Michel Aulas a perdu pas moins de 150 millions d’euros de chiffre d’affaires à cause du Covid. Déjà parce que ses activités ont baissé de 35 % entre la saison 2019-2020 (271,6 ME) et l’exercice 2020-2021 (177,4 ME). Ce qui s’explique en partie à cause de l'absence de billetterie, un secteur qui a chuté de 94 % en un an, l’OL n’ayant ramassé que 2 ME grâce à ses spectateurs. Mais la billetterie n’est pas le seul domaine à pointer du doigt. 

L’OL accuse Mediapro et la Ligue

« Le Groupe a été également fortement pénalisé par l'absence de participation en Coupe d'Europe (conséquence de l'arrêt prématuré du Championnat de Ligue 1 en 2019/20), et par la défaillance de Mediapro, précédemment principal diffuseur des matchs de Ligue 1, dès octobre 2020 », peut-on lire dans le communiqué de l’OL. Toutefois, Lyon a pu se rattraper avec la bonne tenue de son activité partenariats : « Il est à noter la très bonne performance de l'activité partenariats qui affiche un record historique de revenus à 33,9 M€ (+25 % vs N-1), montrant la résilience de l'attractivité de la marque et le développement commercial, notamment à l'international, malgré la crise COVID-19 ». Malgré l’absence de la Ligue des Champions, l’OL espère bien repartir de l’avant cette saison sous la houlette de Peter Bosz.