OL : Lyon en a bavé, Genesio a encore de bonnes excuses

OL : Lyon en a bavé, Genesio a encore de bonnes excuses

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais en a clairement bavé face à Nîmes, et le but de Memphis Depay en toute fin de match a soulagé tout le monde, le fantôme d'une égalisation gardoise s'éloignant définitivement. Pour justifier les difficultés des joueurs de l'OL face à Nîmes, Bruno Genesio a trouvé plusieurs excuses. Car pour l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, la situation était un peu plus compliquée pour son équipe que pour le promu gardois.

« On avait beaucoup d’absents, des joueurs avaient été dispersés aux quatre coins du monde pendant dix jours et l’ont ressenti. Certains ont joué mardi, sont revenus mercredi, ce n’était pas évident. Aouar par exemple a fait deux matches en espoirs, avait enchaîné sept matches avant, on ne pouvait guère faire tourner avec les blessés. Et puis, on a affronté une équipe qui a très bien joué. Alors on retient le bon côté des choses, même si on doit faire mieux dans le jeu, explique Bruno Genesio, qui admet aussi que la gifle prise face au Paris Saint-Germain faisait encore mal. On a senti de la fébrilité. On a vu la différence après le deuxième but, même si le match n’a pas duré longtemps après. Mais le match de Paris avait laissé des traces dans les têtes, avec ce 5-0 quand même. Voilà ce qui peut aussi expliquer ce déchet technique. »