OL : Lynché puis encensé... Génésio en rigole « sans amertume »

OL : Lynché puis encensé... Génésio en rigole « sans amertume »

Photo Icon Sport

Longtemps critiqué et souvent moqué, Bruno Génésio est parvenu à inverser la tendance à l’Olympique Lyonnais.

Fort d’une série de 12 matchs consécutifs sans défaite, le coach rhodanien a enfin gagné le respect des supporters ainsi que des observateurs. Une belle revanche pour celui qui a même parfois été publiquement mis sous pression par Jean-Michel Aulas comme après le match nul à Limassol au cœur du mois de septembre. Néanmoins, avec toute l’humilité qui le caractérise, Bruno Génésio a refusé de parler de « revanche » au moment d’évoquer son retour en grâce.

« Depuis deux ans, je fais l’objet de critiques mais je n’ai aucune amertume envers qui que ce soit. Ni un sentiment de revanche ou quoi que ce soit. C’est le droit de chacun de s’exprimer, cela fait partie de notre métier. Les compliments me font sourire car c’est éphémère comme peuvent l’être les critiques. Quand elles sont objectives et constructives et qu’elles ne dépassent pas les limites, je n’ai aucun souci pour les accepter. Elles peuvent même faire avancer. Bien sûr, je suis content de recevoir, en ce moment, plus de compliments que de critiques » a lancé l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Ce dernier a ensuite avoué que la période actuelle était appréciable. Pourvu que cela dure pour le coach de 51 ans. « On ne va pas bouder notre plaisir. Un groupe s’exprime mieux quand il a de la confiance. C’est plus confortable de travailler dans ce climat mais il faut se rappeler de ces moins bons moments pour éviter de nouveaux accidents. Il reste cinq matchs d’ici à la trêve et si on est 4e à ce moment-là, je sais très bien comment ça se passera » a-t-il expliqué, bien conscient que tout est fragile et qu’à la moindre déconvenue, les supporters n’hésiteront pas à lui tomber dessus. Aux joueurs de faire en sorte que cela n’arrive pas ce mercredi à l’occasion de la réception d’un LOSC en crise.