OL : Le meilleur lyonnais collé sur la touche par Blanc

OL : Le meilleur lyonnais collé sur la touche par Blanc

Icon Sport

L'OL s'est rassuré le week-end dernier en battant Montpellier en Ligue 1. De quoi redonner confiance aux hommes de Laurent Blanc, qui espèrent enchainer les bons résultats. 

A Lyon, Laurent Blanc a encore pas mal de travail devant lui avant de voir ses hommes remonter au classement. L'OL a pris un retard déjà considérable sur la concurrence et sur les places sur le podium. Mais à Montpellier le week-end passé, les Gones ont montré du mieux. Surtout, leur état d'esprit aura été irréprochable, en atteste le but d'Alexandre Lacazette dans le temps additionnel. De bon augure pour la suite des événements, même si Laurent Blanc va devoir gérer avec habileté les egos de son vestiaire. Pour le moment, et comme il l'a indiqué lors de son arrivée à l'OL, l'ancien coach du PSG veut s'appuyer sur les anciens du club. De quoi mettre un peu de côté Johann Lepenant, pourtant brillant depuis son arrivée à Lyon.

Lepenant à l'OL, les chiffres sont parlants !  

D'ailleurs, selon les notes données par Le Progrès depuis le début de la saison, il y apparait que l'ancien milieu de terrain de Caen est le Gone qui obtient les meilleurs scores. « Après 12 matchs, c’est Johann Lepenant qui se retrouve leader au classement des notes du Progrès. Avec 5,77 de moyenne, sur 10 matches joués, il devance les tauliers Alexandre Lacazette. (5,75 sur 12 matches) et Anthony Lopes (5,71 sur 7 matches). Il matérialise son très bon début saison, alors qu’il n’a pas encore joué sous la conduite de Laurent Blanc », a écrit le média rhodanien, qui aimerait voir Laurent Blanc faire beaucoup plus confiance à Johann Lepenant dans les prochaines semaines. Très utilisé par Peter Bosz, qui le désirait ardemment, le joueur de 20 ans va devoir prendre son mal en patience et redoubler d'efforts pour convaincre Laurent Blanc de lui donner sa chance, alors que le champion du monde 98 a semble-t-il trouvé son système de jeu, avec la présence de cinq milieux de terrain. De quoi donner peut-être de l'espoir à Johann Lepenant.