OL : Houssem Aouar déjà au clash avec Lyon ?

OL : Houssem Aouar déjà au clash avec Lyon ?

Absent à la reprise de l'entraînement avec ses coéquipiers, Houssem Aouar est officiellement malade. Mais le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais serait en fait déjà en guerre avec ses dirigeants.

Ce jeudi, les supporters de l’OL pourront assister à partir de 9h30 à la séance d’entraînement dirigée par Peter Bosz au Groupama OL Training Center et ils seront probablement très nombreux à vouloir découvrir l’entraîneur néerlandais au travail. Mais les fans lyonnais auront également un œil attentif sur les joueurs mis à la disposition du nouveau coach, car depuis quelques heures la température semble être montée d’un cran dans le vestiaire du club de Jean-Michel Aulas. Et ils verront notamment si Houssem Aouar est bien présent, lui qui est annoncé comme « malade » par l’Olympique Lyonnais à l’heure de la reprise. Un motif qui selon le site Get French Football News est purement diplomatique, mais masque une réalité nettement moins sympathique, à savoir que le joueur veut forcer son départ de l’OL lors de ce mercato.

Le média affirme qu’Houssem Aouar n’est pas du tout souffrant, ce qui est plutôt rassurant, mais qu’il veut ainsi afficher sa détermination à Juninho. « Le joueur devait se présenter à l'entraînement de pré-saison le 1er juillet, ce qu'il a fait, se présentant pour une réunion avec le nouveau manager Peter Bosz, mais depuis, aucun des joueurs de l'équipe n'a vu le milieu de terrain sur le terrain d'entraînement depuis maintenant depuis 5 jours. Aouar, qui est sous contrat jusqu'en 2023, serait déçu que le club n'ait pas retenu Memphis Depay, qui a rejoint Barcelone en transfert gratuit. L'été dernier, Aouar cherchait à partir de Lyon, mais dans un club présent régulièrement en Ligue des champions, d'où sa décision de ne pas chercher à forcer un transfert à Arsenal, qui était la seule équipe à avoir présenté des offres formelles », explique Get French Football News, qui précise que la Juventus et le PSG pourraient se positionner sur le dossier Houssem Aouar.