OL : Garcia OUT, Juninho a deux pistes fortes

OL : Garcia OUT, Juninho a deux pistes fortes

Pour remplacer Rudi Garcia sur le départ, l'OL s'intéresse à Roberto De Zerbi et Peter Bosz.

Éliminés de la Coupe de France par l'AS Monaco au terme d'un match rugueux, l'OL a donc la tête pleinement focalisée sur le championnat. Actuellement quatrièmes, les Gones auront une très grosse carte à jouer ce dimanche soir avec la réception du LOSC à 21 heures. En cas de victoire, les hommes de Rudi Garcia se relanceraient totalement dans la course au titre. L'entraîneur lyonnais, qui arrive en fin de contrat au terme de la saison, en est pleinement conscient, la position finale de l'OL au classement influera grandement son avenir. S'il espère continuer à Lyon, la tendance est aujourd'hui à un départ. Si le nom de Christophe Galtier revient depuis plusieurs semaines, la piste est aujourd'hui à écarter. Le technicien lillois devrait rejoindre l'OGC Nice, qui propose un salaire sur lequel l'Olympique Lyonnais n'est pas en mesure de s'aligner. Mais Juninho travaille déjà sur le successeur de Rudi Garcia, et ce dernier se trouve très certainement à l'étranger.

Bosz et De Zerbi en tête de liste

D'après les informations révélées par le journal l'Equipe, l'OL ne compte pas dépenser de sommes folles pour son nouvel entraîneur. C'est la raison pour laquelle le club est à la recherche d'un coach libre de tout contrat cet été. Et à ce petit jeu là, deux noms sortent du lot. Le premier, Roberto De Zerbi, dispose d'une très belle cote en Italie. Salué par le monde du football pour le jeu qu'il produit avec Sassuolo, il devrait quitter son club pour viser un challenge plus important en fin de saison. Toutefois, la concurrence italienne s'annonce rude. La deuxième piste envisagée par Juninho est Peter Bosz, connu pour son formidable travail réalisé à l'Ajax. Également passé par la Bundesliga (Dortmund, Leverkusen), il est libre de tout contrat depuis le mois de mars. Habitué aux entraîneurs français depuis toujours, l'OL avait tenté le coup Sylvinho en 2019, pour le succès que l'on connaît. Pour autant, Juninho n'a pas l'air échaudé par le précédent flop et compte bien faire entrer le club dans une ère plus internationale, avec le but de refaire de l'OL un club habitué à la Ligue des Champions.