OL : Dubois et Boateng signent un accord de paix

OL : Dubois et Boateng signent un accord de paix

Icon Sport

Dimanche soir, Jérôme Boateng a enguirlandé Léo Dubois dans les grandes largeurs lors de la première mi-temps du match entre Rennes et l’OL.

A ce moment de la partie, les deux équipes étaient encore à égalité mais Jérôme Boateng avait visiblement pressenti ce qui allait se passer par la suite. Surclassés dans tous les compartiments du jeu, Lyon a été dévoré par Rennes (1-4). En première mi-temps, Jérôme Boateng a hurlé comme jamais sur Léo Dubois, qui n’est pourtant autre que son capitaine. Une scène incroyable et d’une violence assez rare qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux, où une majorité de supporters de l’OL a défendu… l’ancien défenseur du Bayern Munich. Quoi qu’il en soit, l’incident est clos selon Léo Dubois, lequel a pardonné à Jérôme Boateng comme il l’a expliqué au micro de Canal + en marge du rassemblement de l’Equipe de France pour les matchs de qualifications à la Coupe du monde face au Kazakhstan puis la Finlande.

Dubois éteint la polémique Boateng

« Il n'y a jamais eu de souci. Ce sont des petites discussions qu'on a eues sur le terrain. C'est un grand joueur, on est tous les deux intelligents et on sait que c'était important à ce moment-là, tout simplement. Et maintenant, tout se passe très bien » a simplement expliqué Léo Dubois, qui n’avait cependant aucunement envie de s’épancher sur ce dossier sensible trois jours après la rouste reçue par l’Olympique Lyonnais à Rennes en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Dès lundi soir, Jérôme Boateng avait par ailleurs fait preuve d’un grand professionnalisme en éteignant rapidement l’incendie et les polémiques. « L’embrouille avec Dubois ? C'est de l'émotion, quand les choses ne tournent pas en votre faveur, on a parlé ensemble. On n'avait pas bien communiqué sur le terrain, c'est normal » avait expliqué le taulier de la défense lyonnaise. L’incident est donc officiellement clos publiquement. Espérons pour l’OL qu’il en soit de même en interne.